Scintilla – Création cirque pour les droits humains

Sensibiliser le public aux droits de l’homme tout en l’initiant aux arts du cirque contemporain, telle est l’ambition de la création Scintilla.

« Les images font tilt, évidentes, logiques.Ce spectacle engagé c’est une lueur d’espoir.Des valeurs de justice et de justesse auxquelles l’art du cirque donne une toute nouvelle dimension, poétique, magnifique, symbolique »

LeNouvelliste 25 Octobre 2016

Scintilla est né en réponse à une nécessité d’agir. Un besoin d’allier art et engagement, une envie irrépressible de participer activement à contre balancer l’actualité de plus en plus alarmante et relative au non respect des droits humains.

« Scintilla » provenant du latin, veut dire étincelle. En résonnance à la devise d’Amnesty International : « mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres », et car il s’agit à moindre échelle d’apporter quelque chose de positif à la communauté et en particulier à la jeunesse.

C’est une production originale qui réunit, avec un casting international, six artistes sur scène. Avec leurs aptitudes acrobatiques (roue cyr, fil de fer, mât chinois, corde lisse, monocycle, jeux icariens et danse contemporaine), les six artistes portent un regard unique sur les violations des droits humains et expriment la nécessité de veiller à l’idéal que représente le respect de ceux-ci.

Dans une esthétique scénographique sobre constituée de murs en tôle usée, les artistes interprètent différentes visions et angles du même sujet.

Les artistes jouent avec le fragile, le différent. Un mur qui se déplace, une petite ouverture, des voyages, un nouveau visiteur. Doux, violent, confus, passionné, drôle et excitant, Scintilla est un show aussi simple et complexe que d’être un être humain dans ce monde.

Adéquat pour tout public dès l’âge de 12 ans. La création peut aussi être programmée en école et suivie avec des ateliers encadrés par Amnesty International.

Le projet Scintilla peut voyager dans toute la Suisse et à l’étranger, il n’a pas de barrière de langue.

Co-production –      Théâtre Interface et Compagnie Cirqu’en Choc

Mise en scène –      Goos Meeuwsen(Pays-Bas)et Helena Bittencourt (Brésil), tous deux à l’affiche du spectacle Bianco su biancode la Cie Finzi Pasca, basée au Tessin

Musique originale – Thierry Epiney            Costumes – Kim Salah

Chorégraphie –       Fernando Carrillo         Création décors – Yohan Ruchet

Conception lumières  Julien Brun

Interprètes          Christine Daigle, Monica Milanese, Estelle Borel, Mathias Reymond, Cyril Combes et Maxime Pythoud

Durée du spectacle   +/- 80 minutes sans entracte

Equipe artistique originelle

Les Artistes 

Monica Milanese, artiste de cirque (équilibres)
Raphaël Perrenoud, artiste de cirque (acrobatie, roue cyr)
Mathias Reymond, artiste de cirque (mât chinois, icariens)
Estelle Borel, artiste de cirque (fil de fer, roue cyr)
Joachim Ciocca, artiste de cirque ( corde lisse, monocycle)
Christine Daigle, danseuse et artiste de cirque ( icariens)

Mise en scène

Different opinions, different visions, different angles to see one same subject. Our starting point in this creation was to reunite all those inspirations, which came from human beings with different knowledge and perception. The six extremely talented artists on the stage, diving in the language of movement , our common language. Is together with them that we dive in this creation of a show extremely human , poetic and daring. As directors, but also clowns and actors, we are attracted to the different, the fragile . A wall that moves, a small opening, travels, a new visitor. What inspire this creation, what touches our human hearts , in different ways and scales. Sweet, violent, confusing, passionate , funny, exciting. Scintilla is a show as simple and as complex as to be a human in this world.

Helena Bittencourt and Goos Meeuwsen.

Dossier à télécharger ici : dossier scintilla

En coproduction avec Le Théâtre Interface – www.theatreinterface.ch

Soutenu par la Section Suisse d’Amnesty International, la Ville de Sion, le Canton du Valais, la Loterie romande, la fondation Ernst Göhner et étincelles de culture Valais.

Sélectionné pour la bourse suisse aux spectacles 2017 à Thoune et soutenu pour cet évènement par la Corodis